site  facebook  AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Première interview avec girugämesh, JRock Revolution

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki
[ administratrice ]
[ administratrice ]
Yuki

Féminin
Nombre de messages : 4078
Age : 29
Localisation : en moselle
Humeur : je m enuie
Date d'inscription : 27/09/2008

Première interview avec girugämesh, JRock Revolution Empty
MessageSujet: Première interview avec girugämesh, JRock Revolution   Première interview avec girugämesh, JRock Revolution Icon_minitime1Jeu 20 Nov - 16:44

JaME a rencontré girugämesh, invité au festival JRock Revolution

Première interview avec girugämesh, JRock Revolution 276 © JaME
Faisant partie des stars montantes du visual kei, les membres de girugämesh ont pris un peu de leur temps pour s’asseoir et discuter avec JaME avant leur première prestation à l’étranger. Dans des tenues simples et installés dans une cabine, au restaurant de l’hôtel Renaissance Hollywood, ils ont partagé avec nous quelques idées avant de monter sur scène le 26 mai.


Pour les lecteurs qui ne connaissent pas girugämesh, pourriez-vous vous présenter ?
Nii:Guitariste de girugämesh, Nii.
Яyo: Batteur, Яyo.
ShuU : Bassiste, ShuU.
Satoshi : Chanteur, Satoshi. Ravi de vous rencontrer.

Comment a été fondé girugämesh, comment vous êtes-vous rencontrés ?
ShuU : Nii est mon ami depuis l’école primaire. On habitait tous dans la même ville, on est devenus amis et on a tout simplement monté un groupe. Et nous voilà.

Qu’est-ce qui vous a amenés à faire de la musique, à vous y intéresser ?
Nii : J’ai énormément été influencé par mon père qui écoutait beaucoup de musique.
Яyo: C’est aussi mon père qui m’a influencé.
ShuU : Il y avait toujours une guitare où je vivais alors la musique est juste venue à moi.
Satoshi : J’ai été influencé par ma mère. Ensuite, au lycée, j’ai commencé à jouer de la guitare acoustique et faire des concerts aux festivals de l’école.

Quand a lieu votre premier concert ?
Nii : Euh...(il réfléchit) Quand on était au lycée.

Vous aviez le trac ?
Nii (rires) : Oui, énormément. Le public paraissait vraiment strict et on pouvait voir tout le monde.

Qu’est-ce qui vous a attirés vers le visual kei ?
Nii : On écoutait tous du visual kei, alors on s’est tout simplement dirigés vers ce milieu.

Quels groupes écoutiez-vous ?
Яyo : X Japan.

Lorsque vous faites une chanson, écrivez-vous d’abord la mélodie ou les paroles ? Et comment se passe l’arrangement ?
Яyo : La musique est écrite avant les paroles.
ShuU : J’arrange la basse en premier, ensuite je donne ce que j’ai fait aux autres membres. Enfin, on travaille tous sur l’arrangement de toute la chanson.

Яyo, vous composez la majorité des chansons de girugämesh. Qu’est-ce qui vous inspire ?
Яyo: Je suis influencé par des choses variées mais aussi par des groupes japonais et américains.

ShuU, vous avez écrit Ame to Fukou mono de 13’s reborn; elle semble être assez différente des précédentes chansons, pourriez-vous nous en dire plus ?
ShuU: Quels que soient la musique et le texte que j’ai en tête, j’ai envie de les rendre plus énergiques, tout en gardant quelque chose de fort.

Satoshi, en général, vos paroles sont-elles en rapport avec vos expériences et vos sentiments ou bien d’autres sources ?
Satoshi : La plupart des paroles sont destinées à girugämesh à partir de mes propres émotions, de ma colère et de tout ce que je pense au moment de les écrire.

Est-ce compliqué de trouver les bons mots ?
Satoshi : Ah, exactement. Chaque mot a sa marque cognitive, fait ressortir des sentiments et des nuances uniques, en plus, j’essaie d’exprimer ce que je suis en train de vivre.

Voudriez-vous nous parler de Reason of Crying ?
ShuU : On a toujours relevé de nouveaux défis mais on restait toujours dans le style de girugämesh. On essaie d'expliquer, comme le titre l'indique, une raison de pleurer (Reason of Crying).

Comment s’est déroulée sa composition ?
ShuU : Nii a composé l’un des titres et, comme pour tout le reste, Яyo est notre principal compositeur. Satoshi a écrit toutes les paroles.

Pourquoi avez-vous décidé de ne sortir volcano qu’en video ?
ShuU : On voulait décrire visuellement la nature explosive d’un volcan.

Vous avez fait une reprise de Glamorous Sky de Mika Nakashima. Pourquoi cette chanson ?
ShuU (rires) : Pour vous dire la vérité, il n'y a pas vraiment d'anecdote intéressante à propos de ce choix. C'est une chanson qu'on aimait tous, tout simplement.

Satoshi, on a entendu dire que vous êtiez un grand cinéphile. Avez-vous eu l’opportunité de visiter Hollywood pendant ce séjour ?
Satoshi (rires) : Pas encore. On subit encore le décalage horaire.

Allez-vous voir le film Pirates des Caraïbes ?
Satoshi (il rit et acquiesce de la tête) : Oui, je l’espère !

Cela vous tenterait d’écrire un scénario ou de réaliser un film ?
Satoshi : Oooh... S’il y a de la bonne musique que je pourrais faire... Si je pouvais réaliser un film avec cette musique, ça serait plutôt intéressant.

Vous avez joué au Nippon Budokan pour la première fois en décembre. Comment a été cette expérience ?
ShuU : C’était un grand festival mais pas vraiment inhabituel, on a donc réussi à le faire comme n’importe quel concert. On était un peu nerveux mais quand on l'a considéré dans différentes perspectives, on s'est rendus compte que plus le concert était important, plus on en était capables et plus on gagnait de l’expérience. On était plus impatients que nerveux.

Pensez-vous que les fans ont bien réagi ?
ShuU : Oui. On a été contents de leurs réactions et il y avait plus de fans venus rien que pour nous qu’on ne le pensait.

Nii, vous avez eu l’occasion d’être dans un groupe de session avec d’autres artistes de Danger Crue. Etiez-vous nerveux ?
Nii (rit) : Absolument ! J’avais encore plus le tract que si je jouais pour girugämesh.

Combien de fois avez-vous pu répéter ensemble ?
Nii : Ah, on a eu qu’une seule répétition.

Après les Etats-Unis, vous allez en Allemagne pour participer au J-SHOCK 2007. A quoi vous attendez-vous en ce qui concerne l’Europe ?
ShuU : Ce sera notre première apparition en Europe, comme le Jrock Revolution pour l’Amérique. On est très impatients d’y être.

Pour le "fun", un petit mot sur votre voisin de droite …
Nii: Voyons voir... Яyo, hein ? Il est le plus jeune d’entre nous mais il agit comme s’il était le plus vieux.
Яyo (au sujet de ShuU) : C’est le membre le plus respecté. On l’admire tous et il est l’adulte du groupe. Sans lui, on s’effondrerait.
ShuU (sur Satoshi) : Il y a une sacrée différence entre sa personnalité de tous les jours et celle qu’il montre sur scène. Parfois, ça m’agace sérieusement (rires).
Satoshi (à propos de Nii) : Il est sentimental et crée une certaine atmosphère autour de nous. On peut dire que nos humeurs dépendent de lui.

Avez-vous un message pour vos fans ?
Nii : On voudrait continuer à avancer. S’il vous plaît, restez attentifs et supportez-nous.
Яyo : On va assurer un max partout dans le monde !
ShuU : Nos concerts, nos chansons et nos mélodies sont comme nos journaux intimes. Si vous y regardez de plus près, vous verrez à quel point on va progresser.
Satoshi : La langue peut être différente mais nos sentiments viennent toujours de nos cœurs, alors, s’il vous plaît, gardez une place pour nous dans vos cœurs.


---

JaME remercie les organisateurs de JRock Revolution, l’hôtel Renaissance, Danger Crue et girugämesh.

_________________
Première interview avec girugämesh, JRock Revolution Banrai10
Revenir en haut Aller en bas
https://japan-powah.forumactif.org
Luiza
[ Membre. ]
[ Membre. ]
Luiza

Masculin
Nombre de messages : 3829
Age : 30
Localisation : un coin pommé
Emploi/loisirs : un truc de merde
Humeur : Fuck tout ces gens avec leur gaminerie !!
Date d'inscription : 02/11/2008

Première interview avec girugämesh, JRock Revolution Empty
MessageSujet: Re: Première interview avec girugämesh, JRock Revolution   Première interview avec girugämesh, JRock Revolution Icon_minitime1Lun 16 Fév - 23:18

Ils ont été super à la JRock Revolution O__O

_________________
Première interview avec girugämesh, JRock Revolution Mad_te10
Revenir en haut Aller en bas
http://hide60.skyrock.com/
 
Première interview avec girugämesh, JRock Revolution
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Télécharger Le Pacte (Seeking Justice) 2012 [DVDRIP MD][FR] (Avec Nicolas Cage)
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)
» [FREE] Destination finale 4 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japan Powah. :: # Musique. # Music.# :: # J-Rock & visual kei. :: girugamesh :: interview-
Sauter vers: