site  facebook  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conférence de presse de The gazettE - 25 octobre 2007

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki
[ administratrice ]
[ administratrice ]
avatar

Féminin
Nombre de messages : 4078
Age : 28
Localisation : en moselle
Humeur : je m enuie
Date d'inscription : 27/09/2008

MessageSujet: Conférence de presse de The gazettE - 25 octobre 2007   Ven 2 Jan - 14:54

Jeudi 25 octobre, MANGA CAFÉ source

C'est en ce jeudi 25 octobre que le groupe The GazettE donne une conférence de presse et une séance de dédicace au Manga Café. Kazane y était convié, en compagnie de bien d'autres médias, et c'est dans la bonne humeur que nous sommes tous réunis. La conférence débute avec un petit retard de dix minutes ; une petite séance photos et les membres s'assoient tous, nous pouvons commencer !

Que voulez-vous faire ressentir à vos auditeurs au travers de votre dernier album ?
Ruki : Au travers de cet album, nous voulons révéler ce qu'il y a en nous, ce qui nous peine, ce que l'on veut cacher. Personnellement, j'ai mis dans cet album tout ce que j'ai ressenti durant cette année 2007.

Êtes-vous fans de Kiyoharu ?
Ruki : Oui, je suis fan de lui. (Rires)

Pourquoi employez-vous de plus en plus l'anglais dans vos morceaux ?
Ruki : Ce n'est pas tellement pour mieux s'exporter, c'est plus pour la musicalité de la langue.

Les compositions de Stacked Rubbish sont-elles plus matures que vos anciens titres ? (Rires)
Ruki : C'est encore une partie de nous-mêmes.
Kai : Nous évoluons peu à peu.

Votre style est devenu bien plus puissant en 5 ans, à quoi est-ce dû ?
Ruki et Kai : On voudrait avancer plus, aller bien plus loin.

Quelle sera votre prochaine direction musicale ? Plus puissante encore ou bien plus mélodique ?
Uruha : On voudrait tout faire, des musiques plus fortes et plus mélodiques.
Ruki : Jusqu'à maintenant nous n'étions jamais enfermés dans un style particulier, nous cherchons une certaine variété et liberté musicale.

Vous êtes l'un des rares groupes de visual à souvent figurer dans l'Oricon Chart, comment le ressentez-vous ?
Ruki : Ce n'est qu'un baromètre pour nous.

En Europe, dégagez-vous la même émotion que dans vos concerts japonais ?
Uruha : Je suis très touché qu'autant de fans européens nous suivent.
Aoi : Nous sommes très honorés.

Est-ce la première fois que vous venez en France ?
Ruki : Oui.

Avez-vous demandé à des connaissances leur avis sur le public français ?
Aoi : Non, mais il paraît que l'on mange bien en France. (Rires)

Y a t'il une différence dans l'organisation des concerts en Europe par rapport au Japon ?
Kai : Le matériel est différent, pour avoir le même son il a fallu s'adapter. Au niveau de l'attitude du public, c'est la même chose.

Vous avez donné un concert à l'Arena de Yokohama, avez-vous des anecdotes à nous raconter sur ce gros concert ?
Ruki : Je voulais rassembler le plus de personnes possibles lors de ce concert.
Uruha : C'était un défi de se rassembler, se rencontrer.

Prévoyez-vous une sortie en DVD, ou juste en bonus, de votre concert de demain ?
Ruki : Malheureusement, non.

Quelles sont vos impressions sur le fait qu'il n'y ait qu'une seule date en France et dans d'autres pays ?
Tous : Notre défi c'est d'être nous-mêmes.

Pouvez-vous nous raconter une anecdote spéciale qui vous est arrivée pendant un concert ?
Tous : Nous en avons tous. (Rires)
Aoi : Tous les membres sont tombé au moins une fois durant un concert. (Rires)

Dans ce cas, continuez-vous de jouer comme si de rien n'était ?
Aoi : Continuer à jouer est assez difficile dans ce cas. (Rires)

Vous êtes l'un des groupes les plus attendus en France, pourquoi avoir attendu tout ce temps avant de venir ?
Ruki : Nous avons tardé, car personne ne nous avait invités (rires), mais maintenant nous sommes là.

Qu'est-ce qui vous fait le plus peur : jouer dans une immense salle ou une salle plus petite, plus intimiste ?
Aoi : Ça me fait peur de voir les visages de chaque spectateur.
Reita : Pareil.
Kai : Les gros concerts me font peur.
Ruki : Moi c'est les concerts dans les petites salles.
Uruha : Les deux. (Rires)

Swallow tail on the death valley est un morceau à part sur votre dernier album, à quoi est-ce dû ?
Ruki : Les images, l'inspiration, que j'avais pour ce morceau, c'était un quartier mal fréquenté.

Reita est bien silencieux depuis le début de la conférence, une question spéciale pour lui (rires). Beaucoup de personnes se posent cette question : pourquoi portez-vous toujours un bandeau ? (Rires)
Reita : Je l'ai depuis ma naissance. (Rires) C'est comme ça qu'on me reconnaît, je ne veux pas l'enlever !

Vous participez à l'album hommage de Luna Sea, que représente le groupe pour vous ?
Ruki : Nous ne participons pas à l'omnibus. (Rires)
-Erreur de traduction certainement, à moins qu'ils aient annulé leur présence sur cet omnibus-
Aoi : J'adore ce groupe.

Quels seront vos projets après la fin de cette tournée ?
Ruki : Il y aura encore beaucoup de tournées au Japon... Mmh, il n'y a pas de gros projet pour l'instant, nous voulons juste continuer les tournées.

Rien de prévu au niveau des sorties ?
Aoi : Un nouveau single est prévu pour le début de l'année prochaine. Il sera uniquement distribué au Japon, mais les prochains singles seront disponibles également en Europe.

En France, il y a beaucoup de problèmes lié au téléchargement, est-ce pareil au Japon ?
Ruki : C'est pareil au japon.
Aoi : C'est moins grave qu'en Europe, mais cela va s'amplifier, c'est inévitable.

Vous marchez sur les traces de Dir en grey au niveau des concerts en Europe, visez-vous les Etats-Unis comme eux ?
Aoi : Si ça ressemble à Dir en grey ? On peut le dire. Mais c'est une évolution naturelle pour la plupart des groupes.

À quel âge vous êtes-vous rencontrés ? Quand avez-vous envisagé de faire une carrière dans un groupe professionnel ?
Aoi : On s'est rencontrés après le lycée. (Rires)
Uruha : Dès cette époque nous voulions devenir pros.

Que pensaient vos proches de vôtre look à cette époque et de cette voie choisie ?
Uruha : Nous avons eu beaucoup d'oppositions de la part de nos proches.
Ruki : Dès que j'ai voulu devenir musicien, mes parents ont voulu que je quitte la famille, pour eux ce n'était pas une voie sûre, ils voulaient que je devienne salary-man !
Aoi : S'aventurer dans la musique était très dangereux.
Ruki : Les membres de ma famille sont maintenant nos plus gros fans ! (Rires)

Si vôtre carrière musicale n'avait pas aboutie, que feriez-vous maintenant ?
Kai : Cuisinier.
Aoi : Charpentier.
Uruha : Diplômé d'une grande université !
Ruki : Artiste dans les tatouages.
Reita : Politicien.
Aoi : Mais il vaut mieux être musiciens. (Rires)

Avez-vous d'autres passions, d'autres moyens pour vous exprimer, tel que la peinture ou la photographie ?
Kai : Je ne pratique pas, mais je fais un peu de football récemment, je veux visiter le stade de France !

Avec Chizuru, vous avez participé à la bande originale d'un film, pensez-vous participer plus tard à la musique d'un animé ou d'un autre film ?
Ruki : Nous ne voulons pas spécialement le faire, mais si quelqu'un veut utiliser une de nos chansons, pourquoi pas ?

Comment cela se passe-t-il lorsque l'un de vous propose une chanson ?
Aoi : Chaque membre compose selon son inspiration, nous travaillons autour du membre qui propose un morceau, c'est lui qui compose et nous lui donnons nos différentes opinions.

Au niveau du look, sortez-vous habillé ainsi dehors ? Comment réagissent les gens ?
Ruki : Je me fiche du regard des gens.

Combien de temps mettez-vous pour vous maquiller ?
Aoi : Entre une et deux heures !

Prenez-vous beaucoup de temps pour faire du shopping ou avez-vous un styliste personnel ?
Tous : Nous n'avons pas de styliste, chacun de nous amène ses opinions, chacun achète ce qui lui plaît.

Si un jour l'un de vous décide d'habiller le groupe en rose, comment réagiriez-vous ?
Ruki : S'il avait une idée folle de ce genre, je l'inviterai dans un restaurant pour discuter un peu avec lui et lui enlever ces idées folles ! (Rires)
Uruha : Nous avons tous les mêmes goûts, cela ne nous arrive jamais ce genre de chose.

Quels sont vos points communs justement ?
Ruki : Nous sommes tous très capricieux.

Quel est votre dernier caprice en date ?
Aoi : En groupe nous sommes tellement sérieux quand il s'agit du travail, qu'il n'y en a pas eu récemment.

Avez-vous un message pour vos fans européens ?
Aoi : Je veux diffuser toute notre sincérité !
-Aoi dit également qu'il trouve la demoiselle qui pose la question très mignonne, mais il ne veut pas que ses propos soient traduits !-

Nous remercions donc le groupe pour cette conférence. En espérant bientôt les revoir en France, nous les saluons puis nous retrouvons autours de l'apéritif gracieusement offert par Manga Café !
Un grand merci à eux.

Shadow-X

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://japan-powah.forumactif.org
Luiza
[ Membre. ]
[ Membre. ]
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3829
Age : 28
Localisation : un coin pommé
Emploi/loisirs : un truc de merde
Humeur : Fuck tout ces gens avec leur gaminerie !!
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: Conférence de presse de The gazettE - 25 octobre 2007   Ven 2 Jan - 18:11

-Aoi dit également qu'il trouve la demoiselle qui pose la question très mignonne, mais il ne veut pas que ses propos soient traduits !-

XD Aoi il me fait rire ^^


Reita est bien silencieux depuis le début de la conférence, une question spéciale pour lui (rires). Beaucoup de personnes se posent cette question : pourquoi portez-vous toujours un bandeau ? (Rires)
Reita : Je l'ai depuis ma naissance. (Rires) C'est comme ça qu'on me reconnaît, je ne veux pas l'enlever !


Ahhh Reita et son bandeau XD depuis sa naissance, c'est con ça ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hide60.skyrock.com/
 
Conférence de presse de The gazettE - 25 octobre 2007
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Course sur circuit 13 Octobre 2007
» chaville 19/20/21 Octobre 2007
» Priscilia de Selve - OCTOBRE 2007
» Vote Octobre 2007
» Nouveautés et Acquisitions - Octobre 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Japan Powah. :: # Musique. # Music.# :: # J-Rock & visual kei. :: the gazette :: interview-
Sauter vers: